Emploi des jeunes: plus de 5000 nouvelles entreprises créées

Le Projet d’assistance technique du BIT au PEA-Jeune s’inscrit dans la promotion de l’entrepreneuriat et la formalisation des entreprises en milieu rural.

L’accès à un travail décent est une solution contre l’exclusion sociale dans une économie mondialisée. Or la création d’emplois repose essentiellement sur une croissance régulière des entreprises. C’est pourquoi l’Organisation Internationale du Travail (OIT) aide les gouvernements, les organisations d’employeurs et de travailleurs et d’autres organismes à intensifier la formation en gestion et à établir des systèmes de soutien pour répondre aux besoins des PME. Au fil des ans, elle a développé une expertise, une crédibilité, des réseaux à l’échelle mondiale, des outils et une expérience considérable, notamment par son programme Gérez mieux votre entreprise (GERME) qui s’adresse aux jeunes entreprises et aux micro- et petits entrepreneurs.

Le gouvernement camerounais, à travers le PEA-Jeunes (Programme National de Promotion de l’Entrepreneuriat agropastoral des Jeunes) ambitionne, sur la période 2015-2021, de créer au moins 20.160 emplois directs, dans les chaînes de valeurs d’une dizaine de filières végétales et animales, à travers les régions du Centre, du Littoral, du Nord-Ouest et du Sud. C’est dans cette optique que le Bureau International du Travail (BIT) a signé un partenariat technique avec le PEA-Jeunes matérialisé sous la forme d’un Projet d’assistance technique du BIT au PEA-Jeunes. Cette assistance technique du BIT est financée par le Gouvernement du Cameroun sur un prêt du Fonds International de Développement Agricole (FIDA).

A ce jour, le Projet d’assistance technique du BIT au PEA-Jeune a amélioré l’offre de formation en entrepreneuriat dans le secteur agropastoral de 17 partenaires d’exécution du Programme. Pour ce faire, le Projet a délivré près de 80 facilitateurs et conseillers d’entreprise qui en sont issus, sur tout ou partie du kit de formation GERME (Gérez mieux votre entreprise) du BIT. C’est ainsi qu’en 2017, ces facilitateurs ont accompagné près de 750 jeunes dans le montage de leur plan d’affaire et 50 jeunes dans l’amélioration de la gestion de leur entreprise. Le PEA-Jeunes a reconnu une amélioration substantielle de la qualité des plans d’affaires depuis l’intervention du BIT en 2017, par rapport à l’année 2016. Près de 50% des bénéficiaires accompagnés en 2017 ont déjà créé leur entreprise, suite au financement reçu des Institutions de finance rurale partenaires du Programme, créant ainsi au moins 300 emplois.

Le Projet d’assistance technique du BIT au PEA-Jeune s’inscrit dans la promotion de l’entrepreneuriat et la formalisation des entreprises en milieu rural. Ainsi, il intervient dans deux des quatre composantes du Programme national que sont :

  • le Développement d’entreprises agro-pastorales ; 
  • l’Accès aux services financiers ;
  • l’Amélioration de l’environnement entrepreneurial ; 
  • et la Coordination, gestion, suivi-évaluation, gestion des connaissances.

Il apporte une expertise dans l’amélioration de l’environnement des affaires dans le secteur agro-pastoral. Le BIT renforce également les compétences des partenaires d’exécution du PEA-Jeunes et leur fournit les outils nécessaires pour développer les capacités entrepreneuriales des jeunes. Ces partenaires d’exécution sont constitués des associations locales qui mobilisent les jeunes et les aident à générer des idées d’entreprises innovantes et des structures d’incubation où sont transformées ces idées en plan d’affaires bancables.

Le Projet d’assistance technique du BIT au PEA-Jeune a généré des innovations en adaptant les outils GERME ainsi que la méthodologie générique EESE (Enabling Environment for Sustainable Entreprises) au secteur agropastoral. L’évaluation de l’environnement des affaires dans le secteur agropastoral est en cours et débouchera sur un plan de réformes très attendu par le Gouvernement.

La durabilité de l’assistance technique est assurée par le transfert des connaissances et le développement des outils plutôt que la livraison des outils clés en main, la constitution d’un réseau national des jeunes entrepreneurs agro-pastoraux et la participation du réseau dans les instances de dialogue national pour la défense de leurs intérêts.

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
FIDA
Fonds International de Développement Agricole
OIT
Organisation internationale du travail