Allocution de Mme Allegra Baiocchi à l'Atelier de validation stratégique du Rapport pour l'Examen National Volontaire

ATELIER DE VALIDATION STRATEGIQUE DU RAPPORT POUR L’EXAMEN NATIONAL VOLONTAIRE

  • Excellence Monsieur le Ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire,
  • Mesdames, Messieurs les Hauts Représentants de l’Administration camerounaise en vos rangs et qualités,
  • Mesdames et Messieurs les Chefs d’Agences du Système des Nations Unies,
  • Distingué(es) Invité(es),
  • Mesdames, Messieurs,

Je souhaite tout d’abord remercier le Gouvernement du Cameroun, et en particulier S.E. le Ministre de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire, pour son engagement et pour les efforts déployés jusqu’à présent pour la mise en œuvre de l’agenda 2030.

Aujourd’hui nous présentons deux importants documents issus d’un long processus de consultation engagé depuis 2015 avec les organisations de la société civile, le secteur privé, les universités, les partenaires techniques et financiers, les représentants du gouvernement et ses ministères sectorielles ainsi que les collectivités territoriales décentralisées ;

Nous présentons d’une part, le rapport de contextualisation et de priorisation des ODDs, qui est le cadre de référence et de suivi des efforts à mettre en place pour atteindre les objectifs de développement au Cameroun et pour lequel nous serons TOUS redevables d’ici 2030.

D’autre part, nous présentons également le rapport d’examen national volontaire, qui mesure le progrès de la mise en œuvre des ODDs au Cameroun depuis 2015. Il sera présenté pour la première fois au Forum Politique de Haut Niveau en juillet à New York ou le Cameroun sera présent conjointement avec 51 autres pays.

Aujourd’hui, si nous franchisons deux étapes importantes dans le processus de réalisation des ODDs, notre vraie priorité est l’opérationnalisation effective de ces Objectifs. C’est ce vers quoi nous devons focaliser nos efforts d’ici 2030.

 A cet effet, nous devons :

(i) intégrer les ODDs dans les plans de développement au niveau national, régional et local. La nouvelle phase de la DSCE est une opportunité à ne pas rater. On doit aussi redoubler nos efforts à niveau local pour intégrer les ODDs dans les plans de développement locaux. Jeudi on présentera le travail déjà entamé par plusieurs maires – nos champions SDG – dans ce sens.

(ii) mobiliser les financements nécessaires pour la mise en œuvre des ODDs ; prendre en compte les résultats de la DFA, renforce la coordination avec les partenaires techniques et financières et chercher un vrai engagement du secteur privé 

(iii) renforces la base de données statiques pour nous permettre de connaitre nos points de départ, les résultat a atteindre et mesurer les progrès a fur et à mesure

(iv) mettre en place une plateforme multipartenaires à tous les niveaux (national, régional et local) afin d’assurer la mise en œuvre inclusive et coordonnée des ODDs. 

Les Nations Unies restent engagées auprès du Cameroun pour avancer sur chacune de ces taches, ainsi que pour le plaidoyer nécessaire pour mobiliser les partenaires du secteur privé, du secteur public, la société civile, etc… pour l’atteinte des ODDs.

Nous devons tous maintenir les efforts et ne pas décevoir les populations en attente d’un développement durable au Cameroun d’ici 2030.

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
ONU
Nations Unies