Riposte au COVID-19 : protéger et renforcer la résilience des Jeunes Entrepreneurs Agropastoraux

L’appui technique et financier du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) permettra de limiter la propagation du coronavirus.

Un financement de plus de Soixante-six millions (66 000 000) FCFA pour limiter la propagation du coronavirus et sauver les vies des jeunes entrepreneurs agropastoraux a été mis à la disposition du Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat Agropastoral des Jeunes (PEA-Jeunes). Ce financement accordé par le Fonds International de Développement Agricole (FIDA) permettra l’achat et l’octroi des kits d’hygiène et sanitaire, d’équipements et de protection individuelle à plus de trois mille (3000) Jeunes Entrepreneurs Agropastoraux en activité ainsi que la production et la diffusion des supports de communication adaptés à la cible agropastorale.

Dès l’annonce par le Gouvernement, le 17 mars 2020 des treize (13) mesures barrières pour éviter la propagation du Coronavirus, le Programme de Promotion de l’Entreprenariat Agropastoral des Jeunes (PEA-Jeunes) a élaboré un plan d’actions de riposte contre le COVID-19 en adéquation  avec la stratégie globale de riposte au COVID-19 du Gouvernement de manière générale et, à celle du Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MINADER) et du Ministère des Pêches et des Industries Animales (MINEPIA).

Ledit plan d’actions élaboré et mis en œuvre avec l’appui technique et financier du Fonds International de Développement Agricole (FIDA) permettra de limiter la propagation du coronavirus, de sauver des vies de jeunes entrepreneurs agropastoraux installés dans les quatre régions d’intervention du Programme (Centre, Sud, Nord-Ouest et Littoral) et de renforcer leur résilience. Le financement de plus de Soixante-six millions (66 000 000) FCFA pour une période de trois mois permettra l’achat et l’octroi des kits d’hygiène et sanitaire, d’équipements et de protection individuelle à plus de trois mille (3000) Jeunes Entrepreneurs Agropastoraux installés dans les régions d’intervention suscitées.  De ce fait, le programme a acquis plus de 5000 gants, 5000 cache-nez, 2500 tonneaux à eau avec robinet, 5000 morceaux de savons et 500 bidons de gel hydroalcoolique.

Outre ces kits sanitaires et d’équipements, des supports de communication spécifiques à la cible agropastorale ont été conçus et seront diffusés dans divers canaux de communication, principalement, le poste national, les radios communautaires existantes dans les bassins de production et les plateformes numériques (Facebook, Twitter, WhatsApp). Aussi, un « guide de conduite COVID-19 pour le Jeune Entrepreneur Agropastoral » a été conçu et tiré en 3000 exemplaires. A ce kit d’informations s’ajoutent, 5000 flyers, 3000 affiches A2 et un spot audiovisuel bilingue traduit en langues locales des régions bénéficiaires (Ewondo, Douala, Bulu, Bassa).

En termes de communication, le programme a lancé une campagne de sensibilisation digitale à travers ses différentes plateformes numériques (Facebook et Twitter). Cette sensibilisation dont l’objectif était de mobiliser les jeunes à être des « Ambassadeurs de la lutte contre le COVID-19 » a permis de toucher, à moins de deux semaines, plus de 15 000 personnes et a obtenu l’adhésion de plus de 3000 internautes.

Aux actions immédiates sus évoquées et essentiellement orientées vers la lutte contre la propagation du coronavirus aux bénéfices des jeunes entrepreneurs agropastoraux avec l’appui technique et financier du FIDA, un additif sera apporté en guise de relèvement et/ou soutien à la production des jeunes entrepreneurs accompagnés par le Programme dans l’optique de sauver la prochaine campagne agricole en adressant les contraintes liées à la disponibilité des intrants, à l’accès au marché et aux services financiers auprès des institutions de financement rural.

La mise en œuvre de ce plan de riposte additionnel, qui s’adosse à la stratégie nationale du MINADER/MINEPIA sera faite sur la base d’une enquête de l’impact socio-économique du COVID 19 sur les plus de 3000 jeunes entrepreneurs agropastoraux bénéficiaires et en associant étroitement toutes les administrations techniques devant être impliquées.

Alors que la stratégie de riposte adoptée par le Gouvernement se poursuit avec des résultats satisfaisants, le PEA-Jeunes continue à mener ses actions auprès des Jeunes Entrepreneurs Agropastoraux et reste mobilisé pour barrer la voie au COVID-19.

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
FIDA
Fonds International de Développement Agricole