Formation des facilitateurs du projet GEF/SFM sur le cycle 2 de l'approche analyse et développement des marchés de la FAO 

  • L’objectif principal du projet est de réduire la déforestation et la dégradation des forêts communales, afin d’améliorer la conservation de la biodiversité, de réduire les émissions, accroître les stocks de carbone et d’améliorer les moyens de subsistance des communautés locales.

la FAO agence d’exécution du projet financé par le FEM et intitulé «Gestion durable des forêts sous l’autorité des communes camerounaises » a réuni une vingtaine de facilitateurs communaux venant de 19 communes ciblés en vue de leur former sur le cycle 2 de l’approche Analyse et Développement des Marchés (ADM).

L’Approche Analyse et Développement des Marchés (ADM)

Les participants ont appris cette méthodologie participative d’appui des populations locales dans le développement des entreprises forestières génératrices de revenus, tout en conservant les ressources naturelles. En effet, cette approche permet de former les bénéficiaires du projet à acquérir les compétences pour développer les activités génératrices de revenus (AGR) basées sur les ressources forestières afin d’améliorer leurs conditions de vie. Elle comporte 04 phases réparties en deux cycles de formation dont le premier s’est déroulé à Mbalmayo en octobre 2016.

Les principaux partenaires du projet sont le Ministère des Forêts et de la Faune(MINFOF), le Ministère de l’Environnement, de la Protection de la Nature et du Développement Durable (MINEPDED), l’Association des Communes Forestières du Cameroun (ACFCAM) à travers son unité technique, le Centre Technique de la Forêt Communale (CTFC), Cameroon Ecology (CAM ECO) et la  FAO en tant qu’agence d’exécution du FEM.

L’objectif principal du projet est de réduire la déforestation et la dégradation des forêts communales, afin d’améliorer la conservation de la biodiversité, de réduire les émissions, accroître les stocks de carbone et d’améliorer les moyens de subsistance des communautés locales.  Il vise à fournir aux communes et aux différentes communautés  locales,  une  expertise adéquate  pour  la gestion durable des forêts communales, la conservation de la biodiversité, l’amélioration du stock de carbone forestier, et le développement des alternatives pour améliorer les conditions de vie  des populations locales. Le projet vise 21 forêts communales, 33 réserves forestières transférées aux communes et 09 zones de reboisement couvrant une superficie totale de 561 825 ha.

Résultats de la formation

  • L’état de mise en œuvre des activités menées dans les Communes par les facilitateurs et portant sur les enseignements reçus au cycle 1 en vue de collecter les données pour le cycle 2 a été apprécié;
  • Les participants ont été formés sur les phases 3 et 4 de l’approche ADM (cycle 2).
Media Contacts
UN entities involved in this initiative
FAO
Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture