3255 personnes dans 56 communautés sensibilisées sur l’appui social à porter aux personnes infectées par la COVID 19.

Au total, 10 000 personnes devront être touchées par les messages de sensibilisation en y intégrant les aspects de santé mentale et soutien psychosocial.

Dès le début du mois de Juillet, l’OIM a entamé des activités de sensibilisation sur la COVID-19 aux points d’entrée de Yaoundé, Limbe, Kousseri et Pont Bonghor. Ces activités ont pour principal objectif de sensibiliser les membres des communautés sur la nécessite de soutenir moralement les personnes infectées par la maladie, ainsi qu’à leur entourage.

En effet, soutenir les personnes infectées reste un aspect peu exploré par les différents messages de communication sur la COVID-19. Pourtant, le soutien psychosocial est un pilier important dans la lutte contre la pandémie sur le plan social, et plus spécifiquement dans la lutte contre la stigmatisation des personnes infectées par la COVID 19.

La campagne de sensibilisation financée par l’Union européenne dans le cadre de l’Initiative conjointe UE-OIM pour la protection et la réintégration des migrants au Cameroun, et le Fonds de la république du Canada cible les points d’entrée dans 6 régions du pays : le Centre, le Littoral, l’Est, le Nord-Ouest et le Sud. Les principaux points d’entrée ciblés sont Yaoundé, Douala, Limbe, Kribi, Kousseri, Pont Bonghor, Garoua Boulai et Kentzou.

Au total, 10 000 personnes devront être touchées par les messages de sensibilisation en y intégrant les aspects de santé mentale et soutien psychosocial. Trois associations de la société civile et 2 mobilisateurs communautaires ont été recrutés pour ces activités. L’OIM a mis à la disposition de ses partenaires de sensibilisation des kits de protection afin d’assurer leur protection personnelle et celle des populations lors des activités de sensibilisation.

Un guide du pair pensé sous forme de planches interactives a été conçu afin d’accompagner les agents de sensibilisation et les relais communautaires dans des sensibilisations.

En juillet 2020, 3255 personnes ont été touchées par les messages de sensibilisation dans 56 communautés. Les activités continueront au niveau des autres points d’entrée notamment Garoua Boulai et Kentzou, Douala et Kribi dans les mois à venir.

Pour plus d’informations, veuillez contacter Pascale ESSAMA, Assistante en communication. Email : pessama@iom.int.

UN entities involved in this initiative
OIM
Organisation internationale pour les migrations