Le #UN75 Dialogue entre le Représentant de l’UNICEF et les jeunes aura été fructueux !

Les jeunes souhaitent surtout jouer un rôle de premier plan pour changer notre monde afin d’en faire un endroit meilleur pour tous.

L’ONU fête ses 75 ans — une grande année — il est important de regarder les réalisations et les échecs — les leçons apprises alors que nous regardons à l’ONU du futur comment réaliser un monde meilleur d’ici 2045, date du 100ème anniversaire de l’ONU.

Dans cette perspective, le secrétaire général António Guterres a lancé la campagne UN75-la plus grande conversation au monde — sur la construction d’un avenir meilleur pour tous.

C’est dans ce cadre que Jacques Boyer, le Représentant de l’UNICEF a tenu un Dialogue en ligne avec les jeunes, ce jeudi 30 juillet 2020, pour recueillir leurs idées sur le monde qu’ils veulent.

 

Durant deux heures, Jacques Boyer a pu apprécier une jeunesse optimiste mais réaliste et consciente des risques qui pourraient entraver la réalisation du monde meilleur auquel ils aspirent, si certaines actions ne sont pas prises. Mais encore une jeunesse consciente des opportunités qui s’offrent à elle à travers la recherche et les nouvelles technologies.

Parmi les aspirations exprimées par cette jeunesse dynamique :

-Une meilleure éducation, qui prenne en compte les besoins des jeunes filles, une éducation au développement durable, une éducation qui permette d’aboutir à des emplois et à un entreprenariat des jeunes.

-La participation des jeunes à la formulation, la mise en œuvre des politiques de développement et à la prise de décisions.

-Un monde plus sûr, de paix, un monde libre de maladies et de la famine.

-Une meilleure protection de l’environnement.

-Des politiques qui prennent en compte les aspirations et les besoins de la jeunesse

-L’accès à une information de qualité.

-Les jeunes souhaitent surtout jouer un rôle de premier plan pour changer notre monde afin d’en faire un endroit meilleur pour tous.

S’ils sont prêts à apporter leur pierre à la construction de ce monde meilleur, ils attendent des Nations Unies une plus grande écoute, un plaidoyer auprès des dirigeants pour une meilleure intégration des jeunes dans les prises de décisions les concernant, une expertise technique pour la formulation, la mise en œuvre et le suivi de politiques pro-jeunes, une contribution au maintien d’un monde en paix ainsi qu’une facilitation des partenariats.

Ces aspirations et suggestions seront portées à la prochaine Assemblée générale des Nations Unies prévue en septembre 2020.

@JoinUN75

 

 

 

Entités des Nations Unies impliquées dans cette initiative
UNICEF
Fonds des Nations unies pour l'enfance